Retour à la bibliothèque de ressources

Résilience des ménages pendant un conflit : Analyse comparative qualitative pour le cas de la Syrie

Les auteurs :
REAL
Année de publication :
2020
Type de ressource :
Évaluations et recherche
La langue :
Anglais

La résilience des individus, des ménages et des communautés face aux crises humanitaires telles que les conflits et les catastrophes naturelles représente un domaine d'intérêt croissant parmi les universitaires et les praticiens de l'humanitaire. Des progrès substantiels ont été réalisés dans la compréhension de la résilience, et dans la manière de détecter et de saisir ses dimensions multiples et complexes. Généralement, la résilience a été mesurée principalement par des méthodes probabilistes utilisant l'analyse de régression pour identifier les relations statistiques entre des variables indépendantes et divers résultats en matière de bien-être. Plus récemment, des méthodes qualitatives ont été utilisées pour mesurer la résilience.

Ce document contribue au dialogue sur les options méthodologiques en explorant l'utilité d'appliquer l'analyse comparative qualitative utilisant des ensembles flous (fsQCA) pour comprendre la causalité complexe et les conditions qui soutiennent la résilience dans les contextes humanitaires. Cette étude utilise des données secondaires recueillies dans le cadre d'une étude de 2017 de Mercy Corps sur la manière dont les Syriens font face au conflit et adaptent leurs vies et leurs moyens de subsistance au milieu de la guerre civile syrienne.

Le public visé par ce document est principalement celui qui est engagé dans la recherche sur le développement et l'humanitaire. Ce document vise à mettre en évidence les forces et les faiblesses du fsQCA et à encourager son public à explorer l'expansion de ses boîtes à outils méthodologiques pour la recherche sur les phénomènes sociaux complexes. Ce document offre également aux praticiens de l'humanitaire et du développement une nouvelle approche pour analyser, interpréter et appliquer les résultats de la recherche à leurs programmes.